Transparence et redevabilité de l’Administration Publique : M. Bongongo lance la formation sur les principes et modalités d’Open Data

Juin 28, 2018 | Administration |

Il s’est ouvert ce mercredi 27 juin à Kinshasa, les travaux de la première session 2018 de formation sur les principes et modalités d’Open Data appliqués à la gouvernance en République Démocratique du Congo.

Organisée par le Projet de Réforme et Rajeunissement de l’Administration Publique “PRRAP”, cette formation qui va durer 3 jours, a pour objectif général de contribuer à travers l’appropriation des principes et des modalités d’Open Data, à l’amélioration de la gestion ou de l’utilisation des systèmes d’information et de communication mis en place dans le cadre de la réforme de l’administration publique.

Le coordonnateur de PRRAP à l’occasion de la cérémonie d’ouverture, a tout en relevant le fait que le monde soit devenu un village planétaire grâce à la révolution technologique, précisé que ces progrès n’ont d’intérêt légitime, que s’ils contribuent à améliorer le bien être collectif.

“Au cours de ces 3 jours de formation, il ne s’agira pas que de partager des notions théoriques, mais il y aura également des études de cas concrets sur base des plateformes de partage et diffusion des données”, a indiqué Jean-Paul Mabaya.

Tout ceci, sera bénéfique aux participants à cette formation, a-t-il ajouté.

“Ça permettra aux participants de visualiser le concept Open Data notamment sur les aspects de la gestion budgétaire d’allocation des ressources et de leur répartition sur une cartographie de manière à s’approprier les dynamiques de développement”, a fait savoir JP Mabaya, coordonnateur de PRRAP.

 Le ministre d’État en charge de la fonction publique, qui a donné le go de cette formation, a souligné que l’ouverture des données nécessite un encadrement législatif conséquent, étant donné que toute donnée n’est appelée à être ouverte.

“Par ailleurs, le devoir d’ouverture nécessite une infrastructure informatique adéquate et adaptée à l’évolution des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication”, a déclaré Michel Bongongo.

“Tout ceci, rejoint parfaitement l’ambition de mon ministère, celle d’une administration ouverte, transparente et axée sur le principe de la redevabilité auprès des usagers des services publics”, a-t-il conclu.

Signalons par ailleurs que prennent part à cette formation dont la clôture interviendra vendredi 29 juin prochain, les cadres et agents de l’administration publique.

source : Jephté Kitsita

Share This