Clôture Formation – Open Data : M. Bongongo annonce d’autres sessions en provinces

Juin 29, 2018 | Administration |

La formation sur les principes et modalités d’Open Data appliqués à la gouvernance en République Démocratique du Congo s’est clôturée ce vendredi 29 juin 2018 à Kinshasa.

 L’open data ou donnée ouverte est une donnée numérique dont l’accès et l’usage sont laissés libres aux usagers. Elle peut être d’origine publique ou privée, produite notamment par une collectivité, un service public ou une entreprise.

Dans son intervention, le coordonnateur du Projet de Réforme et Rajeunissement de l’Administration Publique “PRRAP” représenté, a indiqué que son institution attend des participants dès la semaine ayant suivi la formation, un plan de restitution de la formation reçue dans leurs administrations respectives afin d’élargir le noyau des facilitateurs de processus Open Data à travers le pays.

Le ministre d’État en charge de la Fonction Publique qui a ouvert et clôturé ladite formation, a nvité les bénéficiaires à mettre les connaissances acquises au service de la Nation.

“En tant que participants à cette première cohorte, je vous invite à vous montrer à la hauteur des ambitions de votre Gouvernement, à toujours viser haut et à ne jamais douter de la capacité qui est la vôtre à écrire l’histoire de notre pays”, a indiqué Michel Bongongo.

Les cadres et agents de l’administration publique qui ont pris part à cette formation, ont pour leur part, émis le vœux que ladite formation s’étende jusqu’en provinces.

“Nous saisissons cette opportunité pour demander encore une fois que l’équipe des formateurs vulgarise cette technologie à travers toutes les provinces”, a déclaré Edwige Kimosi Ditu, pour le compte des participants.

M. Bongongo a dans la foulée, annoncé le déploiement de cette session en Open Data ainsi qu’en gouvernance en Provinces, notamment au Lualaba, à l’Équateur et au Sud-Kivu.

Ouvert mercredi 27 juin dernier, cet atelier de trois jours avait pour objectif général de contribuer à travers l’appropriation des principes et des modalités d’Open Data, à l’amélioration de la gestion ou de l’utilisation des systèmes d’information et de communication mis en place dans le cadre de la réforme de l’administration publique.

.

Share This