Bonne gouvernance et Rajeunissement de l’Administration publique, au menu des échanges entre la Banque Mondiale et M. Bongongo

Oct 31, 2018 | Administration, JPO, PRRAP | 0 commentaires

Bonne gouvernance et Rajeunissement de l’Administration publique, au menu des échanges entre la Banque Mondiale et Son Excellence Michel Bongongo Ikoli, Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique

Le directeur du département gouvernance du groupe de la Banque Mondiale, « BM », Edward Olowo-Okere et le directeur sectoriel de l’Unité gouvernance pour l’Afrique Centrale, Manuel Vargas, séjournent à Kinshasa depuis le 29 octobre dernier, dans le cadre d’une visite officielle.

Cette mission poursuit les objectifs principaux ci-après :

– Engager le dialogue avec les autorités sur les principaux défis de la gouvernance en République Démocratique du Congo ;

– Et faire le suivi des opérations de l’équipe gouvernance en RDC

C’est dans ce cadre que la délégation a rencontré ce mardi 30 octobre 2018, le ministre d’État, en charge de la Fonction Publique, Michel Bongongo.

Au cours des échanges, la mission de la BM a encouragé les avancées accomplies dans la Réforme, ainsi que l’engagement pris par le gouvernement congolais dans ce processus.

Pour sa part, le Ministre de la Fonction Publique a rappelé à ses hôtes, les grands défis de cette Réforme à savoir, le vieillissement de l’Administration Publique d’où, la nécessité de la mise à la retraite et son corolaire qui est le rajeunissement par le recrutement, et le redéploiement des jeunes à travers le territoire national.

En ce qui concerne la mise à la retraite, 923 agents l’ont été en 2017. Il reste la 2ème vague des 377 retraités des services publics pilotes du Projet PRRAP et INS ainsi que la 3ème vague des 891 retraités des provinces. Et s’agissant du rajeunissement, 1000 JPO ont été recrutés sur l’ensemble du pays.

Pour ce qui est des questions de gouvernance, Michel Bongongo a rassuré la Banque Mondiale que les mesures ont été prises pour une gestion saine du Projet dans le respect des clauses de l’accord de DON avec la Banque Mondiale.

Le directeur du département Gouvernance a rassuré le gouvernement congolais que la BM est prête à travailler pour accélérer les activités de la mise à la retraire et du rajeunissement de l’Administration Publique.

« La Banque Mondiale souhaite que durant cette période, les étapes et activités nécessaires à la préparation du paiement des indemnités pour la seconde vague ainsi que le lancement de la formation des 1000 JPO, soient menés d’ici décembre de l’année en cours », a indiqué Edward Olowo-Okere.

Au regard de la question des Jeunes Professionnels « JPO », la BM a souhaité une confirmation de l’engagement du gouvernement d’éponger les arriérés dus au titre de la prime de performance des JPO. Et à ce sujet, le ministre de la Fonction Publique a confirmé avoir saisi officiellement son collègue du Budget par sa lettre N°201 du 17 octobre 2018. Aussi, par sa lettre N°4534 du 27 octobre 2018, le ministre des Finances a formalisé cet engagement du Gouvernement.

Signalons par ailleurs que cette mission de la délégation de la Banque Mondiale en RDC va se clôturer le 31 octobre prochain.

source : http://7sur7.cd

Share This