Validation du projet de cadre et des structures organiques : Son Excellence Pascal ISUMBISHO pour la matérialisation des recommandations

Le Professeur Pascal ISUMBISHO, Ministre de la Fonction Publique a clôturé, le jeudi 31 décembre 2015, les travaux de l’atelier de validation du projet de cadre et des structures organiques.

C’est donc une occasion pour le Ministère d’accélérer avec la réforme de l’administration publique. Dans son mot, le Patron des ressources humaines a promis d’appliquer à la lettre l’ensemble des recommandations issues de ces assises. Pascal ISUMBISHO qui ne cache plus sa détermination à soutenir les actions du Chef de l’Etat, a fait savoir lors de son adresse, que le Ministère de la Fonction publique ne ménagera aucun effort pour la matérialisation de la réforme de l’administration publique. Parlant des cadres organiques, il a révélé que l’âge de la retraite pourrait passer de 55 à 65 ans. A l’en croire, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la réforme de l’administration publique, afin de la rendre plus efficace et compétitive. En dehors de l’âge de la retraite qui sera repoussé de 10 ans, le fonctionnaire lui-même devra contribuer à préparer sa retraite, à travers une contribution mensuelle, a ajouté le ministre Pascal ISUMBISHO, à la clôture des travaux de l’atelier de validation du projet de cadre et des structures organiques, ainsi que du référentiel des emplois et des compétences.

Pour appuyer son argumentaire, il s’est exprimé en ces termes : « le texte qui est aujourd’hui en examen au niveau du Parlement propose le changement du système, qui permettra de passer du système d’octroi au système contributif, le système dans lequel le fonctionnaire de l’état contribue à sa retraite pendant qu’il est en fonction ».
Pour Pascal ISUMBISHO, cela permettra, grâce à la création de la caisse de retraite, d’envoyer progressivement les fonctionnaires à la retraite « dans des conditions plus ou moins acceptables ». Cet atelier est initié par le ministre de la Fonction publique dans l’optique de rendre apte et performante l’administration publique. Il vise à impliquer les secrétaires généraux de la Fonction publique à la validation de ce projet avant son agrément.

A en croire les propos du Ministre de la Fonction publique, ce projet de cadre et des structures de la fonction publique permettra à son ministère de mieux œuvrer pour la modernisation d’une administration publique orientée vers le développement.
Lors de son adresse, le Ministre n’a pas manqué de parler des réalisations de la réforme depuis 2012. Ce, en développant chacune des axes de ladite réforme.

Par rapport aux réalisations se rapportant au pilotage, à la coordination et à l’institution d’un mécanisme du dialogue social impliquant différente partie prenante, depuis 2012, il faut noter qu’il a été institué un comité de pilotage de la réforme et la modernisation de l’administration publique présidé par MATATA et une cellule de mise en œuvre de la réforme de l’AP sous l’autorité du Ministre de la Fonction Publique.

Par ailleurs, des partenaires techniques et financiers dont la Banque Mondiale, à travers le projet de réforme et rajeunissement de l’administration publique, ainsi que la banque africaine de développement apportent aussi leur appui à la matérialisation de la réforme de l’administration publique.

En ce qui concerne les mesures techniques, il faut parler de la finalisation des opérations de l’identification biométrique des agents et fonctionnaires de l’Etat dans toute l’étendue de la République depuis 2013 et son corolaire qui est le recensement sur tout le territoire national.

‘’La perception intégrale du salaire par les fonctionnaires, la mise en place du système intégré de gestion des ressources humaines corrélais à la paye et prenant en compte la gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences. Citons, également, l’installation du data center au Ministère de la fonction publique ainsi que la finalisation, d’ici fin décembre 2015 du processus de l’interconnexion des ministères de la fonction publique, du budget et des finances’’, a-t-il cité.

Sécurité sociale

Il y a les études pour la création de la caisse nationale de sécurité sociale fonctionnant sur base contributive ; le recrutement d’une assistance technique pour appuyer la mise en œuvre de la caisse sur le plan administratif et technique ; la préparation de l’avant-projet de loi sur la sécurité sociale prenant en compte les agents et fonctionnaires relevant du régime général et de régime particulier ; l’octroi par l’Etat d’un bâtiment réhabilité pour abriter la caisse de retraite ; le recrutement d’un consultant en vue de proposer au Gouvernement les grandes articulations d’une nouvelle politique salariale.

Pour la décentralisation administrative et sectoriel, le Ministre a parlé de la préparation de l’avant-projet de règlement d’administration sur le guichet unique des services déconcentrés en province ; l’identification des agents et fonctionnaires de l’Etat de secteur décentralisé ; la préparation des termes de référence sur le cadre organique des services décentralisés et déconcentrés ; la préparation des termes de référence sur la formation du personnel de l’Etat des nouvelles provinces ; la préparation en fin des termes de référence sur le recrutement d’un consultant chargé de faire l’état de lieux de 26 provinces sur le plan administratif, technique, économique et financier. Parlant de l’amélioration des conditions de travail, le Professeur Pascal ISUMBISHO MWAPU a cité la réhabilitation et l’équipement des différents bâtiments en RDC.

5 commentaires
  1. luvango kabuo 2 années ago

    nous encourageons et soutenons à 100% cette reforme de l’administration publique.

  2. André Mupenda 2 années ago

    Nos vives félicitations au gouvernement pour avancées dans le projet en cours de la reforme de l’Administration Publique longtemps oubliée et negligée. Espérons à sa poursuite sans faille.

  3. Apollinaire Bagwarhekone 2 années ago

    courage excellence. tout ira parceque vous avez la volonte. c’est elle qui a toujours manque aux congolais

  4. Excellence Monsieur le Ministre, par ce mot, je vous présente mes sentiments de gratitudes, car à la publication des résultats aux concours standards du 29 nov au 25 Janv 2016, votre commission m’a retenu à Direction D’Étude et Planification comme Chef de Division chargé de la stratégie et coopération internationale. En franc parlé, ce concours n’a pas été facile surtout pour nous qui évoluons en province où les séminaires sur le renforcement de capacités ne viennent presque pas. En effet, je suis très satisfait de vous voir accomplir vos lourdes taches publiques avec courage et abnégation à la satisfaction des fonctionnaires. Je prie mon Dieu de pouvoir protéger cette équipe gouvernementale qui vous fait confiance, et dont les mérites ne sont plus à démontrer. Que dieu vous Garde.

  5. alain 2 années ago

    Nous vous encourageons et soutenons à 100% cette reforme de l’administration publique.En effet, Excellence Monsieur le Ministre, la nature nous apprend que sur cette terre, aucune oeuvre humaine n’est parfaite. Partant de cette évidence, et prenant en compte les capacités intellectuelles et aptitudes physiques des N.U, vu aussi les prestations remarquables dans chacun de leurs services, Lorsque je me réfère à vos discours et à vos diverses interventions publiques où l’excellence et à la méritocratie sont des leitmotivs qui fondent totalement votre style de vie, je me sens confiant et revigoré quant à l’attention que vous veillerez accorder aux N.U nous vous faisons confiance. merci son Excellence.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS ICI

Croisement du Boulvard du palais de la Nation et du Boulvard de l'office des routes, Gombe/Kinshasa. email : info@fonctionpublique.gouv.cd

Envoi en cours...

©2017 U-Entreprise all reserve and privacy politic theme from fonction publique drc

Se connecter

Oubli de mot de passe ?