+243 81 38 034 76 |+243 99 89 990 59 info@fonctionpublique.gouv.cd

LA FORMATION DES 1000 JEUNES PROFESSIONNELS « JPO », RECRUTÉS EN 2018 A ÉTÉ BEL ET BIEN LANCÉE CE LUNDI 05 AOÛT 2019 À KINSHASA PAR LE MINISTRE D’ÉTAT EN CHARGE DE LA FONCTION PUBLIQUE MICHEL BONGONGO

par | Août 8, 2019 | Concours | 0 commentaires

LA FORMATION DES 1000 JEUNES PROFESSIONNELS « JPO », RECRUTÉS EN 2018 A ÉTÉ BEL ET BIEN LANCÉE CE LUNDI 05 AOÛT 2019 À KINSHASA PAR LE MINISTRE D’ÉTAT EN CHARGE DE LA FONCTION PUBLIQUE MICHEL BONGONGO.

Lancée en présence du ministre ai du plan, du directeur général de l’École Nationale d’Administration, « ENA », du Coordonnateur du Projet de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique, « PPRAP », et du SENAREC, cette formation va s’étendre sur six mois.

Au total, 1000 jeunes professionnels sélectionnés par l’ENA, sont répartis en 26 provinces qui regroupent les centres d’excellence dont le déploiement se fera en plusieurs phases.

Dans son allocution, Michel Bongongo a révélé que la formation est donc la première étape du processus d’intégration des JPO dans l’Administration Publique.

 » Ce jour cadre avec le couronnement du rajeunissement dans le secteur de l’administration publique tel que déterminé par le gouvernement de la République avec l’appui de ses partenaires au développement notamment la banque mondiale.  » a t-il précisé.

A lui d’ajouter que toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement de ladite formation à travers les 26 provinces de la République.

Pour cette fin, 38 jeunes professionnels recrutés, représenteront chaque province à ces assises.

 » Cette formation que nous lançons ce jour, se déroulera simultanément dans les 26 provinces, et durera 6 mois , en raison de deux mois dans la salle et quatre mois au stage de professionnalisation  » a martelé le ministre.

Profitant de cette occasion, Michel Bongongo a invité les jeunes à plus de responsabilité pendant tous les jours de formation.

 » Pour vous, jeunes recrus, j’attire votre attention sur la responsabilité qui est la votre. Vous avez été recruté sur des bases compétitives , ceci vous oblige à garder toujours ces standards d’excellence  » s’est il confié .

Faisant le tour d’horizon de la situation, Michel Bongongo Ikoli a indiqué à l’assistance que quelque 923 agents de l’Administration publique ont été déjà mis à la retraite en 2017. Et que, à ce jour, il reste encore la 2è vague, celle de quelque 377 retraités des services publics pilotes du Projet de réforme et de rajeunissement de l’Administration publique (PRRAP) et de l’Institut National de la Statistique (INS), ainsi que la 3è vague concernant quelque 891 retraités dans les provinces.

De son côté, la secrétaire générale ai de la fonction publique en charge du personnel actif a déclaré que cette formation répond selon le PPRAP, au besoin du gouvernement de doter au pays d’une administration publique compétitive et moderne apte à rendre des services de qualités à la population.

Mabiza Dialufuma a profité de cette occasion, pour demander aux anciens caciques de la fonction publique de bien vouloir accepter et utiliser ces futurs agents de l’État.

 » Ces derniers constituent notre relève et l’avenir de demain de notre administration  » a t-elle lancé.

Pour rappel, la vague des jeunes recrutés en 2018 compte 1000 jeunes professionnels provenant de toute la République pour assurer la relève autant au niveau central que provincial en adéquation avec les guichets uniques des 26 provinces en tenant compte du prescrit de la loi 16-013 fixant les règles de recrutements dans l’Administration Publique.

Le programme JPO est un programme du gouvernement de la RDC en accord avec la Banque Mondiale à travers le Projet de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique, visant le rajeunissement de l’Administration Publique partant du constat de vieillissement de cette dernière qui en entame son fonctionnement efficient.

Marien Nlemvo

Share This