Secretariat de la Fonction Publique chargé des Actifs

Gallerie

EMILIE MABIZA DIALUFUMA

Sécretaire Générale Chargée des Actifs

Qui suis-je ?

Tout savoir sur EMILIE MABIZA DIALUFUMA

Madame MABIZA DIALUFUMA Emilie, née le 01 Août  1957  à Luozi dans la Province du Kongo Central.

Graduée en Pédagogie Appliquée, Option Géographie-Sciences Naturelles.

 

En 1984 : Engagée dans l’Administration Publique, Ministère de la Fonction Publique ( ARR N°BCE/FP/066/84 du 03/12/1984)

De 1984 à 1985 : Attachée à la 5ème Direction de la Fonction Publique

De 1986 à 1989 : Attachée au Cabinet du Ministre de la Fonction Publique ( ARR BCE/FP/0245/1987)

De 1990 à 1992 : Nommée Chef de Bureau par Ordonnance au Secrétariat Général des actifs ( ORD N° 91-247 du 07/10/1991)

De 1993 à 2001 : Nommée Chef de division par Ordonnance au Secrétariat Général des retraités et rentiers ( ORD N°93-035 du 29/03/1993)

De 2002 à 2011 : Nommée  Directeur à la Direction Rente de survie au Secrétariat Général des retraités et rentiers ( ORD N° 09/074 du 31/07/2009)

De 2011 à 2016 : Directeur à la Direction de la Pension Civile au Secrétariat Général des retraités et rentiers

Novembre 2016 : Directeur-chef des Services de la Direction des Retraités et Rentiers par arrêté n° 099/2016 du 17 novembre 2016 de Son Excellence Monsieur le Ministre de la Fonction Publique

Actuellement : Secrétaire Général intérimaire à la Fonction Publique chargée des Actifs ( ARR N°018/ME/MIN.FP/2017 du 15 Août 2017)

Autres Services Rendu à la Nation

  • Professeur de Géographie au Lycée BOSANGANI; (Sacre-Coeur) KIN/GOMBE
  • Membre de la cellule pour la Lutte contre le VIH/SIDA du Ministère de la Fonction Publique;
  • Membre du conseil de Discipline

Autres Formations suivies

  • Formation en Secrétariat de Direction
  • Formation continue en Pédagogie (Géographie)
  • Formation en Gestion des projets et des Ressources Humaines en Partenariat avec SAMDI en 2007

Langues Parlées

  • Français, Lingala et Kikongo

Sécretaire Générale Chargée des Actifs

Historique

A la création du Ministère de la Fonction Publique, il n’existait qu’un seul Secrétariat Général au sein duquel la gestion des activités des Retraités et Rentiers étaient confiées à la huitième Direction appelée « Direction de la Pension et Rente ».

Eu égard au volume croissant des dossiers concernant ce secteur des Retraités et Rentiers de l’État qui comptait un effectif de 68.000 Agents, le Gouvernement avait décidé de mettre en place le Secrétariat Général chargé des Retraités et Rentiers par Ordonnance n° 92-049 du 29 avril 1992 du Président de la République portant Nomenclature des Structures Administratives des Services Publics de l’État.

Cette restructuration avait porté à deux le nombre des Secrétariats Généraux du Ministère de la Fonction Publique, à savoir : le Secrétariat Général à la Fonction Publique chargé des Actifs, qui avait en charge la Gestion du Personnel Actif et le Secrétariat Général à la Fonction Publique chargé des Retraités et Rentiers qui devait s’occuper de la gestion des Retraités et Rentiers.

Mission

1. Mission globale
La mission globale du Secrétariat Général à la Fonction Publique chargé des Retraités et Rentiers est d’assurer la gestion administrative des Retraités et Rentiers de l’État.

2.Missions spécifiques consistent à :

  • assister le Ministre de la Fonction Publique dans l’accomplissement de ses prérogatives constitutionnelles ;
  • planifier, organiser, coordonner, superviser, évaluer et contrôler toutes les activités du Secrétariat Général aux Retraités et Rentiers réalisées par les Directions ;
  • veiller au respect et à l’application des textes législatifs et règlementaires en vigueur en matière de retraite et rente ;
  • assurer le suivi des activités des structures spécialisées du secteur des retraités et rentiers ;
  • assurer le suivi de la mise en œuvre des politiques, des normes et de la règlementation relatives aux retraites et rentes;
  • assurer la gestion des ressources humaines, matérielles, financières et la logistique du Secrétariat Général aux Retraités et Rentiers ;
  • assurer l’informatisation et la modernisation des Services du Secrétariat Général aux Retraités et Rentiers et mettre en œuvre un système d’information approprié ;
  • élaborer le Plan Stratégique du Secrétariat Général aux Retraités et Rentiers et en assurer la mise en œuvre ;
  • entretenir, sous l’autorité de Son Excellence Monsieur le Ministre chargé de la Fonction Publique, les relations de coopération avec les partenaires et autres organismes nationaux et internationaux du secteur et en rendre compte ;
  • entreprendre des études, des recherches et collecter la documentation notamment statistique sur toute question d’intérêt national, à l’initiative du Secrétaire Général aux Retraités et Rentiers ;
  • suivre et évaluer, sur instruction du Secrétariat Général aux Retraités et Rentiers, la mise en œuvre des politiques nationales et /ou sectorielles mises en place par le Gouvernement ;
  • concevoir et mettre en œuvre les projets et programmes du Secrétariat Général aux Retraités et Rentiers;

constituer le fonds documentaire et gérer la bibliothèque ainsi que la banque des données du Secrétariat Général aux Retraités et Rentiers.

Structure

1. Au niveau de l’Administration Centrale
Le Secrétariat Général à la Fonction Publique chargé des Retraités et Rentiers comprend sept (7) Directions dont cinq (5)  Directions de gestion et deux (2) d’Appui.

Cinq (5) Directions de gestion :

a. Direction des Services Généraux et du Personnel (DSGP), chargée de la gestion des ressources humaines, matérielles et financières ;
b. Direction de la Pension Civile (DPC), chargée de la préparation des données pour la mise à la retraite des agents et la gestion quotidienne des dossiers des Retraités civils ;
c. Direction de la Pension Militaire (DPM), chargée de la gestion au second degré des Retraités Militaires et de la Police Nationale ;
d. Direction de la Rente de Survie (DRS), chargée de la gestion des données ayant trait aux comptes rente en faveur des veuves ou des orphelins des fonctionnaires retraités et décédés ;
e. Direction d’Appui Technique et d’Actions Médico-Sociales (DAT), chargée de la gestion des problèmes médico-sociaux et funéraires des Retraités et Rentiers ainsi que ceux du personnel administratif du Secrétariat Général.

Deux (2) Directions d’appui :

a. Direction du Contrôle des Effectifs et Éléments de Paie (DCEE), chargée de l’assainissement des fichiers paie pour la maîtrise des effectifs et de la masse salariale des Retraités et Rentiers ;
b. Direction des Études et Planification (DEP), chargée de la planification et de l’évaluation des activités du Secrétariat Général.

2. Au niveau des Services Provinciaux
Au niveau des Provinces, les Retraités et Rentiers de l’État sont gérés par les Divisions Provinciales ou Urbaine de la Fonction Publique chargée des Retraités et Rentiers. Leurs structures sont généralement calquées sur celles de l’Administration Centrale.

En effet, elles ont pour subdivisions administratives les bureaux chargés respectivement :

  • des Services Généraux et du Personnel ;
  • de la Pension Civile ;
  • de la Rente de Survie ;
  • du Contrôle des Effectifs et Éléments de paie ;
  • de la Pension Militaire ;
  • d’Appui Technique et Actions Médico-Sociales ;
  • de l’Inspection.
Disposition réglementaires de gestions des retraités et rentiers

Les Retraités et Rentiers sont  gérés conformément aux dispositions de la loi n°16/013  du 15 juillet 2016  portant  Statut actuel des Agents de carrière des Services Publics de l’Etat en ses articles 117-134.

Ces articles évoquent les avantages accordés aux retraités et rentiers selon que les conditions d’octroi sont prévues dans ces articles, ainsi que sur la grille de barème des pension et rente de survie de 2009.

La paie des retraités et rentiers de l'Etat

Les Retraités de l’Etat sont pris en charge par le Trésor Public d’un montant prévu dans le régime octroyé pour les vagues mises à la  retraite avant 2017. Cette dernière vague des retraités  est prise en charge par la Caisse  Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP) créée par le décret n°15/031 du  14 décembre 2015 sous le régime contributif.

Action à mener
  • Le recensement biométrique  des Retraités et Rentiers à travers la République en vue de parvenir à la maîtrise des effectifs et la bonne gestion de ces derniers ;
  • Le triage et l’informatisation des dossiers des Retraités et Rentiers classés aux archives de la Fonction Publique et ailleurs ;
  • Les missions de supervision à l’intérieur du pays et faire l’état des lieux du fonctionnement des Divisions provinciales de la Fonction Publique chargées des Retraités et Rentiers.
Share This