C’est dans un contexte profondément renouvelé par le besoin, pour le pouvoir central, de renforcer la fonction « contrôle » et de préserver les acquis de la Réforme de l'Administration Publique.

L’Inspection Générale de l’Administration Publique est une structure d’audit de gestion, de contrôle quantitatif et qualitatif, aidant les Autorités à la prise de décision. Elle est dirigée par un Inspecteur Général, assisté par des Inspecteurs Généraux Adjoints ayant sous leur autorité les Inspecteurs Principaux, les Inspecteurs Principaux Adjoints, les Inspecteurs-Chefs de Bureau et les Agents de collaboration et d’Exécution.

Son champ d'action s’étend sur tout le personnel relevant de la Fonction Publique nationale tel que repris à l’Article 2 de la Loi N°16/013 du 15 juillet 2016 portant Statut des Agents de carrière des services publics de l’État.

Conformément à l’Arrêté n° 059/ME/MIN.FP/2018 du 09 avril 2018, l’IGAP a pour mission globale de contribuer au respect des politiques et des textes légaux régissant la gestion des Ressources Humaines de l’État, des biens mobiliers et immobiliers, le fonctionnement des services ainsi que des crédits mis à la disposition des Administrations Publiques en vue d’en améliorer l’efficacité et l’efficience.

Les missions spécifiques suivantes sont assignées à l’Inspection Générale de l’Administration Publique :

  • Rechercher, détecter et constater les irrégularités et réprimer les infractions ou fautes ayant trait à la gestion des Ressources Humaines de l’Etat, des biens mobiliers et immobiliers ainsi qu’aux crédits mis à la disposition des Administrations Publique ;
  • Concevoir et élaborer les stratégies, les normes, les directives et les mécanismes de contrôle de la législation sur les Agents de l’Etat et veiller à leur mise en œuvre ;
  • Procéder, au sein de l’Administration Publique, aux inspections sur toutes les questions relatives à la gestion des Ressources Humaines de l’Etat, des biens mobiliers et immobiliers de l’Etat ainsi qu’aux crédits alloués aux Administrations Publiques ;
  • Veiller à l’application de la réglementation ayant trait à la gestion des Ressources Humaines, des biens mobiliers et immobiliers de l’Etat ;
  • Auditer le processus et procédure ayant trait à la gestion des Ressources Humaines de l’État, des biens mobiliers et immobiliers mis à la disposition des Administrations Publique ;
  • Assurer la contre-vérification de tous les cas et actes nés des missions d’inspections ;
  • Participer aux travaux de la Commission de Discipline.

 

Les attributions de l’IGAP sont les suivantes :

  • Assister le Ministre de la Fonction Publique dans le contrôle des Ressources Humaines de l’Etat, de la gestion des matériels et des crédits mis à disposition des Administrations Publiques ;
  • Concevoir et élaborer : les stratégies, les normes, les directives, les mécanismes de contrôle de la législation sur les Agents de l’Etat ; et veiller à leur mise en œuvre ;
  • Rechercher, détecter et constater les irrégularités et réprimer toutes les infractions ayant trait à la gestion des Ressources Humaines de l’Etat, des biens mobiliers et immobiliers ainsi que des crédits mis à la disposition des Administrations Publiques ;
  • Veiller à l’application de la réglementation ayant trait à la gestion des Ressources Humaines de l’Etat, des biens mobiliers et immobiliers de l’Etat ;
  • Assurer la contre-vérification de tous les cas et actes litigieux constatés dans les services et dans le chef des Agents de l’Etat ou nés de missions de l’Inspection ;
  • Procéder aux inspections au sein de l’Administration Publique pour toutes les questions relatives à la gestion des Ressources Humaines de l’Etat, des biens mobiliers et immobiliers de l’Etat, des crédits alloués aux Administrations Publiques ainsi qu’au contrôle administratif et financier et l’évaluation des établissements et services publics rattachés aux Ministères du Gouvernement et aux Institutions ;
  • Contribuer à la conception et au développement des outils de programmation et de gestion utilisés par les Administrations Publiques de l’Etat et en assurer le suivi (contrôle du budget programme) ;
  • Auditer les processus et les procédures ayant trait à la gestion des RH de l’Etat au sein de l’Administration Publique ;
  • Identifier les déviations et les facteurs de risque dans les processus mis en place en matière de gestion des RH par l’Administration Publique ;
  • Contribuer au déroulement des travaux du Conseil de Discipline de l’Administration Publique ;
  • Effectuer toute autre mission lui confiée par la hiérarchie ;
  • Promouvoir la culture de la gestion axée sur les résultats (GAR) dans les Administrations Publiques.

 

  1. Mukubu kazi nguvu delphin

    12 juin 2024

    La mission est noble, mais les résultats sur terrain restent loi de la réalité car on est toujours victime de violation des statut, lois, règlements d'administration et notes circulaires du vpm par l'administration judiciaire. On attend après nos plaintes.

  2. Joël Mubake

    1 février 2024

    A la Division Provinciale de la Culture, Arts et Patrimoines du Sud-Kivu, à Bukavu, un agent ayant le grade de 220 (ATA2) admis sous statut en décembre 2028 assume l'intérim du Chef de Division depuis octobre 2021, alors que la Division possède à son sein plus de 10 Chefs de Bureaux avec plus de 20 ans d'ancienneté. Depuis son avènement à la tête de la Division, avec la bénédiction de son hiérarchie, il a remplacé les agents sous statut par ses propres frères nouvelles unités sous l'oeil impuissant du Gouverneur de Province. Ceux qui lui résistent son traduit à la justice en les imputant de détenir les armes des guerres. Actuellement, il a fait muté dans les huit territoires du Sud-Kivu, les agents non mécanisé pour les remplacer par les nouvelles unités. Il a aussi remplacé les chefs de bureaux par les agents auxiliaires et agents d'administration. Une mission d'inspection dans cette Division serait très importante et urgente pour remettre l'ordre et sécuriser la carrière des agents de service public de l'État. NB: le Gouverneur a été saisi plusieurs fois sans succès. La non l'implication de l'autorité compétente dans cette question favorise l'installation d'inaptocratie au sein de cette Division. Pour plus d'informations, contacter nous à travers notre mail partagé.

  3. Mulumba

    28 octobre 2023

    mayckmulumba20@gmail.com

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles Similaires